Valleraugue météo France : Visites sites météorologiques (adresses)


Visites sites météorologiques Météo France comme la station météo au sommet du mont Aigoual à Valleraugue (Gard), …savoir comment Météo France fabrique ses prévisions. Les samedi et dimanche après midi Joel Collado (Monsieur Météo Radio France) donne des conférences et ça cartonne. Georges un nantais en vacances témoigne dans le Parisien : « Je trouve cela très mystérieux de pouvoir prévoir la météo dix jours à l’avance. C’est devenu de plus en plus précis à la fois sur le temps annoncé et sur les localisations. Je suis professeur de maths et je suis persuadé que la météo peut être un bon centre d’intérêt pour mieux les appréhender ».

visites sites météo france

Toutes les réponses sur les différents sites Météo France, la liste est http://www.meteo.fr/meteonet/decouvr/com.htm (voir La météo en balade).

Les français sont de plus en plus intéressés par la météo, Jean François Stranart, responsable des services en ligne Météo France confie au Parisien : sur Météofrance.com « Chaque mois, 14 millions de visiteurs uniques s’y rendent. En juin et juillet, on est même monté à 17millions ! Cela en fait l’un des tout premiers sites d’infor-
mation en France. Ce qui montre la réalité de la passion française pour la météo. Mais, le plus remarquable, c’est que le nombre de visites a bondi d’environ 25 %en un an… » Pourquoi un tel engouement? C’est certainement lié à la série d’événements climatiques hors norme de puis le début de l’année : les épisodes exceptionnels de neige, la tempête Xynthia en Vendée, les orages dans le Var… Outre le besoin de comprendre, les gens veulent maîtriser l’aléa climatique. On supporte plus difficilement qu’avant l’averse surprise en pleine balade à vélo. Il faut tout savoir, anticiper, ne pas perdre son temps et sonargent à préparer un pique-nique, alors qu’avec l’orage on aurait été mieux au cinéma. L’intérêt pour lamétéo est avant tout dicté par l’envie de se rendre la vie plus confortable : savoir comment je dois habiller mes enfants aujourd’hui ».

Source : Le Parisien

Tags: ,



Laisser un commentaire