Hausse prix alimentaires 2011 : Quel impact sur les produits?


Les prix de l’alimentation en 2011 vont-ils augmenter brutalement comme l’a dénoncé Michel Edouard Leclerc dans le monde : « Ça va chauffer, mais on ne cédera pas. L’inflation ne passera pas par nous ». De son côté Jean René Buisson président de l’association nationale des industries alimentaires (Ania) explique au JDD par rapport à la polémique de Michel Edouard Leclerc : Il joue le chevalier blanc de la consommation et se comporte comme une association caritative, qui défend le pauvre consommateur face aux méchants industriels. Il se prend pour l’Abbé Pierre, c’est insupportable !

hausse prix alimentation

Nous sommes dans une période structurelle de variation des prix des matières premières, avec une instabilité forte, notamment à cause des tensions internationales. Lorsque les prix des matières premières ont chuté, l’année dernière, ceux des industriels ont baissé de 8 %, mais ceux des distributeurs, comme lui, sont restés stables. Ils ont donc margé au détriment du consommateur » (…) »Aujourd’hui, les matières premières les plus touchées sont le café, le chocolat, le blé et la viande, avec une hausse des prix de 60 à 80 %. Michel-Edouard Leclerc annonce, lui, une hausse de prix finale pour le consommateur de 5 à
19 %. Or, si des hausses sont annoncées par les industriels, elles seront plutôt de l’ordre de 0 à 5 %. Nous ferons tout pour les limiter. Une partie sera prise sur nos marges pour qu’il n’y ait pas d’incidence forte sur le pouvoir d’achat des ménages ».

Tags: ,



Laisser un commentaire