E-Manif : Contre-manifestation sur les grèves des retraites


Une e-manif sur internet c’est possible, un médecin généraliste de Grenoble, Bruno âgé de 38 ans a décidé de créer le buzz sur internet avec le site http://e-manif.e-monsite.com/. Il ivite les internautes à rejoindre la grande
e-manif de la majorité silencieuse, celle qui ne supporte plus le climat insurrectionnel imposé par les syndicats » .

E-Manif

L’objectif de cette e-manif qui comptabilise plus de 250 000 internautes à contre-manifester c’est « remonter le moral de ses potes et ne pas se laisser déprimer ». Bruno explique au Parisien : « Je n’avais aucune intention au départ. Ce n’est pas une page politique ou syndicale. C’est vrai, je me suis engagé avec Philippe de Villiers il y a plusieurs années, mais j’ai démissionné de tout mouvement politique depuis longtemps. Aujourd’hui, je suis juste un citoyen qui dit ce que tout le monde pense »

Tags: ,



3 commentaires pour “E-Manif : Contre-manifestation sur les grèves des retraites”

  1. MOREL Bernard dit :

    RAS LE BOL !!!! de la dictature des syndicats manipulants les lycéens, entre autre.
    C’est une atteinte à la liberté du travail et de l’individu.
    L’image de la France, à cause de l’inconscience des syndicats, n’incite plus les entreprises à investir dans notre Pays et même à délocaliser de plus en plus.
    Qui dans quelques années pourra payer nos retraitres en autre si il n’y a plus d’entreprises créant des embauches ???

  2. ANCIAN Jaacques dit :

    Pauvre fFrance!!
    comment quelque millier de personnes qui n’ont rien compris peuvent semer un telle désordre dans le pays et peinaliser toutes une économie déja tellement fragile ?

  3. mayolle dit :

    bonjour,
    je rejoins les contre manifestants!je veux bien travailler 2ans de plus à condition de travailler sereinement sans grève de transports ,de grève de profs et sans chercher de l’essence partout… et j’aimerais que mes enfants aient une idée plus positive du travail.aujourd’hui tout le monde cherche à travailler le moins possible dirait-on , alors que d’autres aimeraient tellement en avoir du travail!on devrait former un pool d’emploi de jeunes qui remplaceraient systématiquement les grévistes pour assurer la continuité du service public, au moins les jeunes travailleraient et on ne serait plus pris en otage!!

Laisser un commentaire