Prime rentrée scolaire 2011 : Bons d’achat pour éviter abus des familles


L’allocation de rentrée scolaire 2011 en bons d’achat? sous surveillance?
Edouard Courtial a déclaré au JDD « Cette aide est manifestement dévoyée par certaines familles. J’ai recueilli de nombreux témoignages: certains bénéficiaires attendent son versement pour s’acheter un téléviseur ou effectuer d’autres dépenses qui n’ont rien à voir avec l’école! L’allocation de rentrée scolaire doit désormais être accordée sous forme de bons d’achat et non plus par simple virement bancaire ».

Prime rentrée scolaire 2011

De son côté Nadine Morano est contre la mise en place de bons d’achats au lieu d’argent pour l’allocation de rentrée scolaire même s’il y a quelques abus. Elle s’explique au Figaro :  » La proposition d’Édouard Courtial part d’un bon sentiment. D’ailleurs, moi aussi, je me suis posé les mêmes questions. Bien sûr qu’il y a des abus, mais ils sont marginaux comme le démontre une étude conduite auprès de 10.000 familles par dix caisses d’allocations familiales  » (…)Elle estime qu’  » Elle renchérirait le coût de gestion de l’allocation et risquerait de créer des distorsions de concurrence entre les grandes chaînes du commerce et les petits commerçants . Sans compter que l’on ne serait pas à l’abri d’abus avec ces bons d’achat ».
Nadine Morano explique qu’un enfant n’a pas besoin que de fournitures scolaires pour réussir : « Il lui faut aussi un bon lit pour bien dormir, un bureau pour faire ses devoirs et pourquoi pas un nouveau papier peint pour la réfection de sa chambre » (…) « pour bien travailler, un enfant doit étudier dans de bonnes conditions « .

Tags:



3 commentaires pour “Prime rentrée scolaire 2011 : Bons d’achat pour éviter abus des familles”

  1. Une maman de famille nombreuse (4enfants) dit :

    La prime de rentrée en bons d’achat ??!!!

    Très bien, alors il me faudra des bons d’achats pour les fournitures scolaires… et si par mesure d’économie je fais 5 magasins… ils gèrent ça comment ????

    D’autres bons pour les tenues de sport : même chose, plusieurs magasins…

    Et ensuite les activités extra scolaires : je commence à les régler en juin d’une part… et est ce qu’on pourra les régler avec ses fameux bons d’achats ???

    Donc pour moi, la théorie BON ACHAT est complètement obsolète et coûterait relativement cher à l’Etat… donc à nous !!!

    J’ai 4 enfants, les courses de rentrée je les fait dès la parution des « catalogues de rentrée » des supermarches, soit début août…

    Donc forcément j’ai déjà « bouffé » une partie de la prime de rentrée entre les fournitures de début août et les activités payées fin juin… j’en fais quoi après de mes bons d’achats ????

    Et si peut être une minorité de personnes n’utilise pas cette prime à des frais pour la rentrée des enfants, il est de bon ton de noter qu’il s’agit souvent des mêmes familles qui sont suivies d’un point de vue social pour le loyer, les vacances des enfants, les factures d’edf et j’en passe (ce que j’appelle moi des « assistés »)… à ne pas confondre avec les familles en difficultés, celles qui sont aidées mais qui font tout pour s’en sortir !!!

    Alors peut-être pour cette minorité, l’ARS pourrait être gérée par une assistante sociale, un travailleur social, un éducateur… cette ARS serait alors pour la rentrée des enfants!!

    Une maman qui en a ras le bol
    qu’à cause d’une minorité d’assistés qui fait n’importe quoi, eh bien l’Etat veuille remettre tout en cause…

  2. Michel dit :

    Tout à fait d’accords avec vous….On va encore payer pour des gens qui eux s’achète des choses à tort et à travers plutôt que d’acheter ce qu’il faut pour leurs enfants et qu’ils puissent s’épanouir dans leur vie scolaire.Pfffffff n’importe quoi,de pire en pire et après ce sera quoi d’autre?

  3. jean-phi dit :

    Vous m’ecoeurez tous avec vos propos, si vous gueulez, c’est parce qu’une partie de ce liquide vous sert a d’autres choses… moi je bosse je gagne 2500 net (eh oui ca fait rever), mais je bosse du matin au soir; resultat, avec femme et enfant : pas d’allocation, pas de prime de rentree, pas d’apl, pas d’aide de naissance, un credit sur l’appartement, des impots a gogo; au final je n’ai pas les moyens d’acheter ni un lit, ni des fringues neuves pour la rentree, ni de vacances en colo pour ma fille; tout ce que j’aurai pu acheter avec ce qu’il me reste enfin de mois, je le donne sous forme d’impots pour que ceux qui n’en paient pas s’achetent ce dont ils ont besoin… je fais mes courses à ED, je surveille toutes les depenses de A a Z; et vous trouvez ca normal que la recompense de votre travail on la donne sous forme de recompense à ceux qui ne travaillent pas ou peu;

    Des bons d’achats, des remboursements sur facture, cela s’appelle de la gestion et vous verriez que tout ce qui parait marginal ne l’ets pas tant que ça

Laisser un commentaire