40millionsdautomobilistes.com : Les péages en hausse et le mode de calcul dénoncé!


Le prix des autoroutes en hausse avec les péages qui ont augmenté malgré la crise selon 40 millions d’Automobilistes (voir blog.40millionsdautomobilistes.com), de ce fait l’association a décidé de saisir le Conseil d’Etat sur les tarifs autoroutiers.

40millionsdautomobilistes.com

Laurent Hecquet (délégué général de l’association) revient sur ces hausses de tarifs de péages dans le parisien et explique pourquoi il part en guerre contre le système de tarification des péages routiers : « Parce que nous avons la désagréable sensation d’avoir été floués au sein du tout nouveau Comité des usagers du réseau routier mis en place en fin d’année dernière. Malgré nos demandes, le sujet de l’augmentation des tarifs de péages n’y a pas été discuté, alors qu’il est essentiel, et alors même que l’Etat et plusieurs sociétés d’autoroutes négociaient des renouvellements de contrats. Les automobilistes que nous représentons n’ont donc pas eu voix au chapitre » (…) »Le comité a été mis en place en septembre, mais la première réunion ne s’est tenue qu’en janvier à cause de la lenteur de la nomination des deux
représentants du Sénat et de l’Assemblée nationale. Entre-temps, les augmentations de tarifs de deux sociétés
ont été annoncées dans des contrats de cinq ans. Celles pour Cofiroute semblent entrer dans le cadre
des contrats avec l’Etat, mais celles d’APRR sont, de notre point de vue, entachées d’irrégularités. Nous
avons donc déposé fin mars un recours auprès du Conseil d’Etat afin d’obtenir la nullité du décret et obliger l’Etat à nous apporter une réponse sur l’absence de consultation préalable, comme cela est prévu par la loi, du comité des usagers du réseau routier. Nous dénonçons le fait d’avoir voulu sciemment masquer une partie des augmentations. »
Petite explication : « (…)Sur la période à prendre en compte, d’octobre à octobre, elle recule de 0,2 %, mais l’administration et les sociétés n’en tiennent pas compte et font leurs calculs sur une base de 0 % ! A l’échelle de chaque usager, cela ne représente pas grand chose, quelques centimes d’euros au pire, mais c’est contraire aux règles. L’association 40 Millions d’automobilistes n’est pas contre les péages. Il est logique de payer pour un service rendu, mais il faut respecter la loi »

Source : Le Parisien

Tags:



Laisser un commentaire