Interdiction des avertisseurs de radars en France? Légal ou illégal?


Avertisseurs radars comparatif : Les avertisseurs de radars en France se mutliplient (Coyote, Snooper, Inforad, Avertonoo) qui utilisent la technlogie GPS…ils sont légaux contrairement aux détécteurs de radars qui eux captent les ondes magnétiques émises des radars.
ébastien Poulet-Mathis, qui commercialise iPhone Avertinoo à 4,99 euros explique à LCI :  » « Au début, nos utilisateurs étaient essentiellement des personnes passant beaucoup de temps sur la route ou des vacanciers au moment du grand départ. Depuis quelque temps, on se rend compte qu’ils l’utilisent de plus en plus au quotidien, pour tous leurs petits trajets ».

Avertinoo radar iphone

Chantale Perrichon présidente de la Ligue contre la violence routière demande l’interdiction des avertisseurs de radars : « Depuis la mise en place des sanctions automatiques en 2002, on constate que la vitesse baisse et le nombre de morts aussi. Par conséquent, tout ce qui sert à affaiblir les contrôles de vitesse va à l’encontre de la sécurité routière et doit être interdit ». Elle rappelle qu’en Allemagne ou en Suisse ce type d’appareils est interdits.
Michel Benezra, avocat spécialisé dans le droit routier explique sur LCi.fr que l’interdiction des avertisseurs de radars ne peut pas se faire ainsi : « Si, demain, l’Etat décide de rendre inconnues toutes les positions de ses radars, alors là, oui, il pourra interdire la vente des avertisseurs. Mais tant qu’il continuera à communiquer les emplacements de ses appareils tant sur internet que dans la presse locale, il n’y a aucune raison d’interdire. Ce ne serait pas cohérent. Car, finalement, Coyote et les autres ne font que positionner sur un GPS des emplacements de radars connus, exactement de la même façon que je pourrais le faire sur mon GPS si j’en avais le temps. Ce n’est pas un business répréhensible ».

Extrait Lci.fr //Alexandra Guillet

Tags:



Laisser un commentaire